Différencier wordpress.com et wordpress.org

Différencier wordpress.com et wordpress.org
  • Advertising
  • Branding
  • Culture Pix
  • Digital

Dans un précédent article de blog, nous vous présentions WordPress en détail et pourquoi nous l’utilisons en agence.
Mais un petit détail a son importance, en fait cet article ne traite que de wordpress.org !
Pourtant, en recherchant « WordPress » sur un moteur de recherche, nous sommes confrontés à deux résultats quasiment identiques, avec une description similaire : vous laisser la possibilité de créer un blog.

Alors, comment s’y retrouver entre les deux et surtout faire le bon choix ?

Reconnaître wordpress.com et wordpress.org

Pas de panique, cliquer sur l’un ou sur l’autre ne vous emmènera sur aucun site dangereux. Les deux sites font bien référence à un seul et même logiciel qui est WordPress. Mais les services sont complètements différents, et plutôt que de s’y perdre, autant les reconnaître dès les SERPs.

Pour le retenir une bonne fois pour toutes, pas besoin d’un moyen mnémotechnique puisque l’explication est assez logique. Il suffit de se référer au nom de domaine et plus précisément au TLD. Si besoin d’un rappel, nous avons décrypté en détail les URLs dans un autre article de blog.

La seule différence entre ces noms de domaines se trouve donc dans la partie finale : com et org. Il s’agit de deux noms de domaines différents, et WordPress nous a finalement simplifié la vie !

  • wordpress.com fait donc référence à une entreprise commerciale, comme indiqué par son TLD (.com). Il s’agit d’un service vendu par la société Automattic qui est à l’origine du CMS dans les années 2000. Ce service « clé en main » est basé sur le socle WordPress, ce qui nous amène au deuxième site.
  • wordpress.org n’est pas à but lucratif (.org), c’est le site utilisé pour héberger le logiciel WordPress ainsi que tout son écosystème : documentations, forums, changelogs… Ce logiciel est gratuit et open-source. Nous pouvons télécharger une archive de la dernière version dès la page d’accueil, ce qui nous permet de construire notre site WordPress localement avant de le transférer sur un serveur.

Quelles différences entre le service payant et le logiciel ?

Que vous choisissez de créer un site web via wordpress.com ou wordpress.org, il s’agira donc du même socle. Mais le choix a son importance car il implique de nombreuses différences.

Auto-hébergement ou hébergement géré

La principale différence se fait au niveau de l’hébergement. En effet, wordpress.com étant vendu comme « clé en main », il permet de s’affranchir de toute la gestion de l’hébergement, qui est géré par WordPress. Mais… cela a un prix ! Les abonnements proposés vont de : Gratuit à Commerce (45€ par mois). Selon la taille de l’entreprise, il est aussi possible de négocier un abonnement supplémentaire, Entreprise, à partir de 25€ par mois.

Attention, le compromis du gratuit est le suivant : en échange d’un hébergement, le nom de domaine fera la publicité de wordpress en le faisant apparaître comme domaine principale. Votre site sera par exemple accessible à cette adresse : mon-site.wordpress.com. Également, des publicités à l’instar d’Automattic seront affichées sur le site et sur lesquelles vous n’aurez aucun contrôle, comme la mention obligatoire en bas de page telle que « Créez un site web ou un blog gratuitement sur WordPress.com ».


Les offres payantes, bien qu’alléchantes, sont à comparer avec une offre d’hébergement chez un tiers. Le site est alors auto-hébergé. Cette solution n’est possible qu’en partant du logiciel WordPress, donc wordpress.org. En général, cette méthode revient beaucoup moins cher. Par exemple chez OVH, le prix d’un abonnement Pro à destination d’un site vitrine est environ à 8€ par mois, auquel il faut ajouter le prix du nom de domaine qui varie selon le TLD, entre 5 et 10€, à renouveler tous les ans uniquement.

L’avantage d’un hébergement chez WordPress est qu’il est parfaitement adapté pour le CMS, mais désormais de nombreux hébergeurs proposent des offres de serveurs web préparés spécifiquement pour WordPress, tout en laissant la possibilité de changer la configuration au fil des besoins.

Personnalisation du thème

Au niveau du thème du site qui influence forcément tout le front office, wordpress.com va se contenter d’un choix limité de thèmes, et ne permettra la personnalisation du CSS que sur abonnement payant. Pour les sites gratuits, autant dire qu’ils se ressemblent tous !

Du côté de WordPress.org, le choix est beaucoup plus vaste puisque tout le monde peut contribuer. 11 000 thèmes sont disponibles officiellement. Libre aux développeurs de thèmes de faire ensuite payer leur travail ou non, la majorité étant gratuite. Sinon, ce coût est donc à prévoir en plus de celui de l’hébergement. Mais le principal intérêt d’utiliser cette option est de réaliser son propre thème en partant de zéro. Templates PHP, fichiers CSS, configuration back-office… Toute la structure du site peut ainsi être optimisée selon le besoin, ce qui assure des meilleures performances en termes de poids du site. Il peut aussi plus facilement convenir à une charte graphique et pousser plus loin la personnalisation, jusqu’à se détacher complètement de la notion de blog.

Plugins

Le fonctionnement des plugins ressemblent à celui des thèmes, wordpress.com suit donc la même règle en proposant une sélection limitée d’extensions, avec des fonctionnalités prédéfinies dont il est difficile d’étendre au delà des spécifications prévues. À noter tout de même que Automattic met à disposition gratuitement des plugins de qualité, notamment WooCommerce.

wordpress.org donne accès à un choix innombrable de plugins gratuits et payants, avec la possibilité de customiser les fonctionnalités grâce à des hooks dans le code, mais également de greffer plusieurs plugins entre eux pour étendre les fonctionnalité.WordPress en compte à ce jour plus de 60 000.

WordPress plugins

Ces plugins sont peu régulés, ils sont donc parfois la source de code malicieux et peuvent rendre un site web vulnérable. Cette multitude de choix est donc à contrebalancer avec la devise suivante : il faut viser à installer le moins de plugins possible. Avant chaque installation, bien que gratuite, peser les pour et les contre, veiller à externaliser le plus de services (newsletter, statistiques, paiement en ligne…) afin d’éviter de payer le prix fort.


Maintenance du site

Pour finir, la notion de maintenance va avoir son importance puisque si elle est obligatoire dans les deux cas, elle ne sera pas à votre charge dans le cas d’un site géré. En effet, les mises à jour sont gérées automatiquement dans le cadre d’un abonnement à wordpress.com, le site sera donc toujours à jour et sans aucun effet de bord grâce au support de WordPress.

Par contre, il est de votre responsabilité de faire les mises à jour pour un site auto hébergé. Malheureusement, cette étape réserve parfois des surprises et elle implique de s’y préparer (sauvegardes, environnement de test) et un certain temps pour tester et corriger les effets de bord. De plus, il faut veiller à mettre à jour plusieurs fois par an pour éliminer les vulnérabilités.

Faire son choix

Tout dépendra des besoins et des objectifs du site web : site vitrine, site e-commerce, entreprise locale à petite échelle…

Les deux solutions présentent des limitations en fonction de la personne en charge du site.
Si WordPress se veut accessible, il faut savoir qu’il sera inévitable de plonger les mains dans le code tôt ou tard. Cela nécessite les compétences techniques d’une personne qualifiée pour écrire dans des langages tels que le PHP, CSS et JavaScript : un développeur web. Dans le cas opposé, wordpress.com n’est pas fait pour modifier les fichiers sources, même si c’est possible dans les abonnements les plus coûteux d’avoir la main sur ces éléments côté serveur. En effet, il est possible d’utiliser Git pour le versioning, se connecter en SSH, ajouter un CDN, gérer la zone DNS et même configurer des boîtes e-mails.

Le budget sera donc également décisif. Le coût de développement du site sera plus important sur l’offre open source, wordpress.org, notamment à cause de la main d’oeuvre tout en offrant beaucoup plus de libertés et de personnalisation pour correspondre à une charte graphique. Le coût de développement du site sera moindre sur wordpress.com, mais la mise en ligne du site restera chère au fil des années, sensible aux changements de prix et d’abonnements. Une donnée à prendre en compte si la présence du site a une importance dans le temps. De plus, il faudra batailler avec les thèmes préconçus et les plugins afin de les faire convenir aux attentes.

Avec plus de 200 sites réalisés par notre agence via wordpress.org, nous connaissons sa puissance et la grande possibilité qu’il laisse de faire un site custom, entièrement sur mesure en termes de design et de fonctionnalités tout en restant éditable avec un back-office intuitif. Pour savoir quelles sont nos étapes de développement d’un site sous WordPress, vous pouvez lire cet article sur notre approche à l’aide du page builder Gutenberg.

Vous souhaitez réaliser un site internet, contactez-nous pour échanger sur votre projet !

Renforcer la sécurité de votre site : les stratégies efficaces Déploiement serverless : comprendre son fonctionnement et ses applications
Un projet ? Contactez-nous !
Contactez-nous ! Un projet ?

A propos de nous

Agence de conseil et création en communication et marketing basée à Nice, Paris et Monaco, notre approche unique allie stratégie, design et technologie pour façonner des plateformes e-commerce, expériences de marque, applications mobiles et autres projet digital ou print sur-mesure.

Depuis 20 ans, nous mobilisons nos savoir-faire au service de nos clients pour concevoir des solutions esthétiques et performantes.

Contact

NICE

16, avenue Fragonard
06100 NICE
04 93 87 03 19

PARIS

6, rue des Quatre Vents
75006 PARIS
01 42 33 58 83

MONACO

Le Continental
Place des Moulins
98000 MONACO

Layer 1 Voir Voir
Pix Associates - Logo blanc

Pour une expérience optimale, veuillez utiliser votre mobile ou tablette en mode portrait.